Jean-Lurçat-Museum Eppelborn
Jean-Lurçat-MuseumEppelborn

Bienvenu ...

... sur le site du musée Jean Lurçat à Eppelborn!

Biographie de Jean Lurçat

Jean Lurçat est né le 1 juillet 1892 à Bruyères (Vosges). Après des études secondaires à Épinal, il envisage des études de médecine à Nancy. Après une année dans l’atelier de Victor Prouvé, il s’installe à Paris. Il devient apprenti auprès du peintre fresquiste Lafitte, et ami des poètes comme Rilke et Hesse. Entre les deux guerres il est un des grands peintres: 700 huiles, gouaches, aquarelles, des centaines de dessins et gravures – et les premiers canevas (au petit point). Suivent grandes expositions en Europe, aux États-Unis. En juillet 1937, à Angers, il découvre la tapisserie médiévale. Il met au point un nouveau langage technique: carton numéroté, palette réduite, tissage robuste à large point. Avec quelques amis peintres cartonniers il sera le rénovateur de la tapisserie française (1000 cartons). En juin 1944, il s’associe aux combats de la résistance communiste. Après la guerre, conférences et expositions la conduisent dans tous les continents. Dès 1950 il crée à Sant Vicens (Perpignan) des centaines de céramiques. Jean Lurçat meurt subitement le 6 janvier 1966 à Saint-Paul-de-Vence.

Biographie complète

La fondation et le musée à Eppelborn

En août 1992, les deux prêtres sarrois Paul Ludwig et Matthias Marx ont découvert l'œuvre monumentale de Jean Lurçat lors des expositions du "Centenaire Lurçat" à Bayeux et à Angers.
Après le décès soudain de Paul Ludwig, son ami a créé en 2000 la "Fondation Paul Ludwig-Jean Lurçat".
Depuis son inauguration le 8 septembre 2002, le musée Jean-Lurçat d'Eppelborn présente plus de 400 œuvres achetées et données dans des expositions qui changent constamment.

Toute l'histoire de l'arrivée de Jean Lurçat à Eppelborn

Le musée

  • Heures d'ouverture
    Dimanche et Mercredi de 14.30 à 18.00 heures

    Visites guidées sur demande (aussi en français)

Druckversion | Sitemap
© Jean-Lurçat-Gesellschaft Eppelborn e.V.